Paysage viticole de Monbazillac. @Château de Monbazillac.

Bouton-Achat-Numéro

Bouton-Abonner

Patrimoine viticole, un peu d’histoire

Le patrimoine viticole de la région Nouvelle-Aquitaine s’inscrit dans une longue histoire. Depuis plus de mille ans, la vigne a trouvé son terrain de prédilection dans ce qui est aujourdh’ui la région Nouvelle-Aquitaine. Avec aujourd’hui quelque 216 000 hectares de vignobles cultivés, la région occupe la première place en France pour les vins à eaux-de-vie et les Appellations d’Origine Protégée, la seconde pour l’Indication Géographique Protégée et la troisième pour le bio. Une histoire de climat sans doute, de terroirs également. Mais aussi de savoir-faire transmis de génération en génération.

Des paysages marqués par le vignoble

C’est peu dire que la viticulture a profondément marqué l’histoire et l’économie de tout un territoire. Elle a aussi profondément modifié les paysages jusqu’à devenir par endroits une quasi-monoculture. Le dossier de cette édition d’automne, d’ARCADES intitulé Des vignes et des hommes, histoire des paysages viticoles, vous propose un grand voyage à travers ce magnifique patrimoine naturel et historique de la région.

Parmi les articles de ce dossier :

  • Tourtenay : tuffeau blanc, troglodytes et vins de Saumur.
  • Histoire et renaissance des vins du Haut-Pays en Limousin.
  • Les vins de Bordeaux ou la marque du château.
  • Montbazillac, un château au coeur du vignoble.
  • Des vignes en mémoire, des terres de Chalosse. aux dunes de sable
  • Haut-Poitou, géohistoire patrimoniale et renaissance actuelle.

D’autres découvertes

Ce numéro 28 d’ARCADES vous réserve bien d’autres découvertes sur les différents territoires de la région. Les passionnés d’archéologie feront connaissance avec les trois déesses gallo-romaines découvertes récemment sur le site de Port-Boinot à Niort. Les amateurs de nature prendront quant à eux la direction des Landes pour visiter le jardin de Marrast et se plonger dans son univers féerique. Les férus d’histoire iront faire connaissance avec le patrimoine médiéval trop peu valorisé de Mont-de-Marsan. À moins qu’ils ne choisissent de découvrir le fabuleux destin du château de Cadillac qui fut un temps… une prison pour femmes.

En Charente, la dernière communauté religieuse de l’abbaye de Bassac a certes dû quitter les lieux, mais un grand projet de restauration est en cours, avec pour objectif que ces lieux chargés d’histoire deviennent un centre spirituel ouvert à toutes et à tous. Enfin, du côté du Pays basque, c’est la pelote qui est à l’honneur avec une visite dans les principaux trinquets du Labourd, de Basse-Navarre et de la Soule.

Bonne lecture !